Rien ne change pour vous. Vous ne devez rien faire, vous ne devez pas remplir une carte de contrôle C.3.2A et le montant de vos allocations ne change pas.
C’est votre employeur qui vous met au chômage temporaire. Votre employeur sait donc si son entreprise ou son secteur relève des particulièrement touchés. Informez-vous auprès de votre entreprise.
Cette dérogation aux dispositions réglementaires restera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2020.
La FGTB reçoit automatiquement de la part de l’ONEm les informations nécessaires de votre employeur. Nous prendrons contact avec vous afin de compléter votre dossier.
Dès à présent, vous devez également remplir une carte de contrôle C3.2A. Votre employeur vous transmettra cette carte. Nous vous demandons de la remplir selon les instructions. A la fin du mois, vous devez la transmettre à votre bureau local de la FGTB.
A partir du mois de septembre, votre droit au complément de 5,63 € par indemnité complète de chômage temporaire ne s’applique plus. Pour plus d’informations à ce sujet, consultez la rubrique .
C’est votre employeur qui vous met au chômage temporaire. Votre employeur sait donc si son entreprise ou son secteur relève des particulièrement touchés. Informez-vous auprès de votre entreprise.
Consultez éventuellement aussi la liste des secteurs ou prenez contact avec votre bureau local de la FGTB en cas de questions.
Remplissez les données demandées en ligne et nous nous occupons de votre dossier. Cette demande est unique. Ouvrir un dossier.
Dès que nous aurons reçu votre demande, nous ferons le nécessaire et vous recevrez via voie postale quelques documents (C1 et C3.2A travailleur).
Votre employeur vous transmet une carte de contrôle C3.2A. Chaque mois, cette carte doit être remplie et nous être transmise à la fin du mois.
Vous trouverez un aperçu de nos bureaux ici.
Vous recevez 70%* de votre salaire, quelle que soit votre situation familiale. Le salaire brut maximum qui sert de base pour ce montant est de 2.754,76 EUR. Un précompte de 15% est retenu sur cette allocation.
Si votre entreprise relève d’une entreprise ou d’un secteur particulièrement touché, un complément de 5,63€ par jour de chômage temporaire pour force majeure est payé et ce jusqu’au 31 décembre 2020.
*exception: un pourcentage de 65% s’applique pour les dockers.
Lancez votre demande Déclaration de confidentialité